Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 17:31

Mon fils : "Mamaaaaan !!!" (doux son que chaque mère doit entendre environ 50 fois par jour, multiplié par le nombre d'enfants...)

 

Moi : "Oui ?" (ton de la mère qui attend la requète de sa progéniture)

 

Mon fils : "Ce-midi-on-a-mangé-du-far-breton-à-la-cantine-c'était-trop-bon-j'en-ai-pris-deux-fois-il-faut-ABSOLUMENT-que-tu-fasses-du-far-aux-pruneaux-maman" (les phrases des enfants de 18 mois à disons 14 ans sont-elles toujours ponctuées par un "maman" au début et à la fin ?)

 

Moi : "Comment ça tu as pris 2 fois du far breton ?" (suivi d'un petit rappel de quelques règles basiques de l'alimentation)

 

Et là je réalise que je n'ai jamais mis de recette de far breton sur mon blog alors que c'est vrai que c'est très facile à faire et vraiment bon...

Allez je vais essayer de rivaliser avec la dame de la cantine...

 

212-1

 

 

 

 
Ingrédients pour 8 à 10 personnes :


- 220 g de farine

- 130 g de sucre

- 1 cc d'extrait de vanille

- 3/4 de litre de lait entier

- 5 oeufs moyens

- 30 g de beurre demi-sel

- 500 g de pruneaux dénoyautés

 

 

Recette:

 

Mélanger ensemble la farine et le sucre, ajouter les oeufs et bien mélanger.

Ajouter l'extrait de vanille et 20 g de beurre fondu puis bien mélanger pour obtenir une pâte homogène.

Verser le lait petit à petit et bien battre.

 

Beurrer un moule à manquer à bords hauts avec le reste de beurre.

Répartir les pruneaux dans le fond.

Verser la pâte et cuire au four à 180°C (th. 6) pendant 60 minutes.

Laisser refroidir et déguster.

 

Source : Recette far breton

 

 

Verdict: "Meilleur que celui de la cantine !" (ouf !)

 

216_1.jpg

 


Repost 0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 20:00

J'adore les coings.

 

Ils enbaument toute la cuisine d'un subtil parfum de miel quand ils cuisent...

 

Le seul problème est peut-être de les peler  (il y a de quoi s'écorcher les doigts), mais j'ai trouvé la solution depuis longtemps maintenant : il suffit de les passer au four entier pendant 10 à 15 minutes et ils deviennent très faciles à éplucher.

 

Avec cette astuce il devient possible de faire sans souffrir.... par exemple des petites tartes fines aux coings avec une touche de miel et quelques amandes effilées grillées... C'est une petite idée que j'ai eue comme ça et que j'ai concrétisée... "Et hop", comme dirait Achille Talon.

 

425-1.JPG

 

 
Ingrédients pour 6 tartelettes :

- 40 g de sucre

- 20 g de miel

- 125 g de farine

- 60 g de beurre demi-sel

- 25 g de poudre d'amandes

- 1 petit oeuf

 

- 2 beaux coings

- 5 ou 6 pommes parfumées

- Sucre roux

- Miel liquide

- Amandes effilées

 

 

Recette:

 

Cuire les coings entiers au four pendant 30 minutes.

 

Peler les pommes, les couper en quartiers et les cuire à la casserole sur feu doux avec une cuillerée à soupe d'eau. Quand elles sont cuites, les mixer au mixeur plongeant.

 

Préparer la pâte en mélangeant le sucre, le miel, la farine, le beurre mou, la poudre d'amandes et l'oeuf entier. Former une belle boule, filmer et réserver au frais pendant 1 heure.

 

Séparer la pâte en 6 petits boules, les étaler avec la paume de la main en galettes fines sur une plaque à pâtisserie. Etaler une fine couche de compote de pommes sur chaque tartelette.


Peler les coings, les épépiner et les couper en fines lamelles. Garnir chaque tartelette de lamelles de coings. Saupoudrer de sucre roux, verser un filet de miel et saupoudrer quelques amandes effilées.

 

Enfourner pendant 20 à 25 minutes à 200°C (th 6-7).


Laisser tiédier et déguster.

 

 

 

 

 

 


Repost 0
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 22:42

Je crois que dans mon esprit cette recette sera toujours associée au mariage princier du siècle, celui de Kate et Will bien sûr... Pour moi celui de Charl' et d'Alb' n'est que de la gnognotte à côté (cher lecteur fervent monégasque, sache que je plaisante)....

 

Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que j'ai créé ce petit dessert en regardant "The famous and royal wedding", en guettant le baiser au balcon, en riant des commentaires de Karl Lagerfeld (qui trouvait tout le monde gros... sa remarque m'a valu un fou rire... Merci sacré Karl !)... et en mangeant quelques fraises tout de même !

 

Bon allez, j'arrête de raconter ma vie et je vous donne la recette...

 

  Photo-384-1.jpg


 

Temps de préparation: 30 minutes

Temps d'attente : 45 minutes

Temps de cuisson : 5 minutes

 

Ingrédients pour 5 personnes :

  • 500 g de fraises mara des bois
  • Le jus d'un pamplemousse rose
  • Le jus d'1 citron vert
  • 100 g de sucre de canne ou de sirop d'agave (magasin biologique)
  • 1/2 cuil. à café rase d'agar-agar en poudre (algue gélifiante que l'on trouve en magasin biologique)
  • 75 g de sucre vergeoise
  • 50 g de beurre demi-sel
  • 50 g de farine
  • 2 blancs d'oeufs
  • Un tronçon de 3 cm de racine de gingembre frais

 

Pour le coulis de fraises:

  • 250 g de fraises
  • 50 g de sucre
  • Le jus d'1 citron vert

 

Pour le dressage :

  • Zestes de citron vert
  • Crème de balsamique
  • Petites feuilles de mélisse

 

 

Recette:

  • Porter à ébullition le jus de pamplemousse, le jus d'un citron vert, l'agar-agar et le sirop d'agave. Laisser sur le feu pendant 30 secondes. Tapisser un moule rectangle de format 21x29,7 cm avec du film alimentaire. Verser le jus encore chaud et laisser refroidir pour que cela gélifie.
  • Mélanger la vergeoise, la farine le gingembre pelé et finement râpé, les blancs battus à la fourchette et le beurre demi-sel fondu.
  • Garnir une plaque de papier sulfurisé et étaler 5 rectangles de pâte. Cuire à 175°C (th 5-6) pendant environ 3 minutes (le bord des rectangles doit être légèrement doré). A la sortie du four, rouler éventuellement un bord de chaque rectangle autour d'un crayon pour former un petit bord.
  • Préparer le coulis de fraises: laver et équeuter 250 g de fraises, les mixer avec le jus d'un citron vert et 50 g de sucre. Réserver.
  • Retirer le jus de pamplemousse gélifié du moule en soulevant doucement le film. Couper des rectangles de gelée.
  • Laver et équeuter les fraises restantes.
  • Dresser les assiettes en déposant un biscuit au gingembre, un rectangle de gelée de pamplemousse, et quelques fraises joliment coupées. Décorer d'un trait de crème de balsamique, de quelques zestes de citron vert et de petites feuilles de mélisse. Servir de suite avec le coulis de fraises.

 


  Fraises parfumées gelée de pamplemousse et cigarette au g Fraises parfumées gelée de pamplemousse et cigarette au gingembre

 

 

 

Je participe avec cette recette au concours "Recettes de fraises" de 750 g ainsi qu'au concours "Epices du monde de Cahier de cuisine".

 

 Photo-400-1.jpg


   

Repost 0
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 17:30

Dans la série "je vous propose des verrines", voici une dernière petite idée..

Etant donné que ce n'est plus la saison des mûres et framboises, il suffit d'utiliser des fruits surgelés....

A servir avec une bonne glace vanille maison par exemple...

Je pense qu'avec des myrtilles au lieu des mûres et framboises cela doit être également sympa.

 

Photo 004-2

   

Temps de préparation : 90 min.

Temps attente : 45 min.

Temps de cuisson : 40 min.

 

Ingrédients pour 6 personnes :

 

Ingrédients pour le sablé :
-100 g de farine bises biologique (farine semi-complète)
-50 g d'amandes hachées
-75 g de beurre demi-sel froid
-75 g de sucre en poudre

 

Pour la muroise :

-400 g de mûres (fraiches ou surgelées)

-100g de framboises (fraiches ou surgelées)

-50 g de sucre

-1 ou 2 cuillères à café de pectine

 

Pour  les macarons :

-100 g de sucre glace

-115 g de poudre d'amandes

-115 g de blanc d'oeufs

-25 g de sucre semoule

-Colorants rouge et  noir en poudre

 

Préparation :

 

1) Préparer le  sablé :

Verser dans un saladier la farine, le sucre, les amandes hachées et le beurre bien froid en petits dés. Sabler du bout des doigts pendant quelques minutes jusqu'à ce que le beurre soit bien réparti. Cuire la pâte, bien étalée sur une plaque à pâtisserie pendant 10 minutes à 180°C (th. 6). Sortir du four et réserver.

 

2) Préparer la mûroise :

Mettre les mûres, les framboises et le sucre dans une casserole et cuire à feu doux pendant 25 mn en remuant de temps en temps. Récupérer le jus au fur et à mesure de la cuisson (ajouter éventuellement un peu d'eau dans la casserole et le réserver).

 

3) Préparer les macarons:

Tamiser le sucre glace et la poudre d'amandes. A la fin, verser ce qui n'a pas pu être tamisé sur la partie tamisée.
Monter les blancs en neige ferme. Pour cela il est préférable qu'ils soient à température ambiante. Ajouter le sucre semoule, un peu de colorant rouge (pour faire du rose) et continuer à battre 2 ou 3 minutes.

Verser les poudres tamisées sur les blancs en neige. Incorporer les blancs à la spatule par un mouvement rotatif de haut en bas.

Macaronner la pâte: il s'agit de lisser la pâte à la spatule souple (ou maryse) pour qu'elle fasse le ruban (elle doit couler en continu lorsqu'on la fait tomber et avoir une consistance proche de celle d'une crème dessert). Pour cela ramener la pâte du dessous sur le dessus avec une spatule  tout en lissant le dessus de la pâte avec le plat de la spatule souple (ou maryse).

Garder un peu de pâte à macarons à part et la colorer avec du colorant noir.

Monter les macarons roses à la poche à douille sur une plaque à pâtisserie garnie de papier sulfurisé ou de papier aluminium siliconé.  Tenir verticalement la poche à douille au dessus de la plaque, presser doucement. Quand la taille de macaron souhaitée est atteinte (faire des petits macarons de 2 à 3 cm de diamètre), laisser l'embout de la poche à douille dans la pâte du macaron, arrêter de presser et sortir l'embout par le côté (en le sortant à la vertical, on formerait un "bec" pas très esthétique). Dresser les macarons en les décalant d'un rang à l'autre. Déposer un "point" de pâte à macaron noire au centre de chaque coque.

Laisser "croûter" les macarons à température ambiante pendant au moins 45 minutes (la pâte sèche un peu et les macarons sont plus lisses).

Préchauffer le four à 150°C pendant 10 minutes et enfourner les macarons. Pour que la collerette se forme il faut que le dessous des macarons cuise moins vite que le dessus. Pour cela, poser la plaque des macarons dressés sur une autre plaque froide pour isoler le dessous des macarons durant la cuisson. Laisser la porte du four entrouverte et cuire pendant 10 à 12 mn (ils sont cuits lorsqu'ils ne bougent plus au toucher). Laisser complètement refroidir les macarons avant de les décoller délicatement.

Faire cuire  le jus de mûroise avec la pectine pendant 5 minutes, laisser gélifier et refroidir. Garnir les coques de macarons avec cette gelée et recouvrir d'une autre coque.

 

4) Dresser les verrines :

Déposer du sablé aux amandes au fond des verrines, ajouter une ou deux cuillères de mûroise puis terminer par quelques macarons sur le dessus. Servir avec une glace à la vanille.


 

 

 
Sablé muroise aux amandes Sablé muroise aux amandes

 


Repost 0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 20:00

1) Trois bananes qui commencent à bien mûrir (pas très appétissant à force)...

2) Une recette proposée par Justine Schofield (une charmante australienne, cuisinière talentueuse que j'ai rencontrée l'année dernière à l'occasion du concours LG) sur sa page facebook comme "The best banana cake in the world"...

3) Et hop... J'essaye...

 

 

J'ai adapté à nos unités de mesure et aussi fait quelques modifications (incorrigible que je suis)...  et...voilà le résultat...

 

_MG_2317-1.JPG

 

DELICIEUX !!! Moelleux, goûteux, à faire et refaire...

 

 

Temps de préparation: 10 minutes

Temps de cuisson: 45 minutes

 
Ingrédients pour 6 à 8 personnes :

- 130 g de cassonade

- 3 bananes mûres

- 2 oeufs

- 200 g de farine avec poudre levante intégrée

- 1 cuil. à café de bicarbonate de soude

- 125 g de beurre demi-sel

- 1 cuil. à soupe de crème fraiche

- 1 gousse de vanille (Lord Vanilla pour moi) ou 1 cuil. à café d'extrait de vanille

 

 

Recette:

 

1) Utiliser un batteur électrique ou un robot et battre les bananes pelées avec le sucre.

 

2) Ajouter les oeufs puis petit à petit la farine, le bicarbonate, la crème fraiche, la gousse de vanille fendue et grattée (ou l'extrait de vanille).

 

3) Continuer à battre en continu et ajouter petit à petit le beurre fondu tiédi. Cela va faire "monter" la pâte et lui donner une texture onctueuse.

 

4) Beurrer un moule à cake ou un moule à manquer et cuire pendant 45 minutes au four th.6 (180°C).

 

5) Laisser refroidir avant de déguster.

 

NB: Je pense qu'un peu de rhum  serait le bienvenu dans ce gâteau...

 

 

 

  Banana cake Banana cake

 

 

LORD2

 

 

 

 

 

 


Repost 0
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 10:00

Beaucoup de mes expériences culinaires du moment sont à base de figues...

Qu'elles soient violettes ou vertes, j'adore les figues fraiches !! 

 

Elles se marient particulièrement bien avec l'amande et pour un goût de figues encore plus prononcé, je pense que l'on peut ajouter des morceaux de figues séchées à la pâte...

A tester pour une prochaine fois...

 

  Financier-aux-figues-2273-1.JPG

 

 

 

 

Temps de préparation: 15 minutes

Temps de cuisson: 45 minutes

 
Ingrédients pour 6 à 8 personnes :

- 125 g de poudre d'amandes

- 200 g de sucre en poudre

- 125 g de farine

- 5 blancs d'oeufs

- 125 g de beurre demi-sel

- 8 figues fraiches.

 

 

Recette:

 

1) Battre les blancs en neige ferme.

 

2) Faire fondre le beurre.

 

3) Mélanger la farine, le sucre et la poudre d'amandes. Incorporer délicatement les blancs en neige puis ajouter le beurre fondu tiédi.

 

4) Beurrer un moule à manquer.

 

5) Laver les figues, retirer les extrémités, couper la moitié des figues et les répartir au fond du moule. Ajouter la pâte et répartir sur le dessus le reste des figues coupées.

 

6) Cuire au four préchauffé pendant 45 minutes à 180°C. Laisser refroidir avant de déguster.

 

 

 

Financier aux figues Financier aux figues

 

 


 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 22:04

 

Une petite idée de dessert toute simple et rafraichissante...

 

La gelée est préparée avec de la verveine citronnée infusée, un peu de miel et de l'agar-agar.

 

Pour les non-initiés:

Qu'est ce que l'agar-agar ? Il s'agit d'une algue gélifiante très utilisée au Japon.

Il faut environ 2 g d'agar-agar pour 0,5 litre de liquide.

Le liquide mélangé à l'agar-agar en poudre doit être porté à ébullition pendant 30 secondes. En refroidissant la préparation gélifie.

L'agar-agar se trouve en magasins biologiques, je le préfère à la gélatine d'origine animale que l'on trouve couramment dans le commerce.

 

Dans la recette j'ai utilisé un peu moins d'agar-agar pour ma quantité de liquide afin d'obtenir une gelée pas trop ferme, plus agréable et fondante en bouche.

 

Vous pouvez remplacer la verveine citronnée par une autre plante à infuser (thé vert, tilleul, mélisse, fleur d'oranger... selon votre goût).

 

Coupe-de-fraises-en-gelee-0998-1.JPG

 

Temps de préparation: 10 minutes

Attente: 2 heures

Cuisson: 5 minutes

Ingrédients pour 2 ou 3 coupes:
-500 g de fraises bien parfumées (gariguettes, maras des bois etc)

-0,6 l d'eau 

-1/2 cuil. à café rase d'agar-agar en poudre

-Quelques feuilles de verveine citronnée à infusion

-Un peu de miel d'acacia

-Quelques feuilles de mélisse

 

Recette:

 

1) Faire bouillir l'eau dans une casserole, éteindre le feu et laisser infuser la verveine pendant quelques minutes.

 

2) Retirer les feuilles de verveine, ajouter du miel selon votre goût puis dissoudre l'agar-agar. Faire bouillir de nouveau et laisser frémir pendant 30 secondes. Retirer du feu et laisser tiédir.

 

3) Laver, équeuter et couper les fraises en petits morceaux. Les répartir entre les coupes. Couvrir de liquide parfumé à la verveine puis laisser refroidir et gélifier au réfrigérateur.

 

4) Servir bien frais, décoré d'une feuille de mélisse.

 

 

 

 

Coupe de fraises à la gelée de verveine Coupe de fraises à la gelée de verveine

Repost 0
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 22:00
Comment ça je suis la dernière à vous parler du famous and international
SALON DU BLOG CULINAIRE DE SOISSONS ???


Oui, d'accord, j'ai un peu tardé mais même si cela s'est passé le weekend dernier je ne pouvais pas passer outre la publication d'un billet sur le sujet.

Le salon du blog culinaire a été créé en 2008 à l'initiative de Chef Damien et de l'équipe de 750 grammes.

Cette année j'ai eu la chance de pouvoir participer concrétement au salon en réalisant deux recettes que j'aime beaucoup:
-Un mini rôti d'agneau au pesto (CLICK)
et
-Des petites verrines aux spéculoos et à la crème de châtaigne (la recette est dans mon livre VITE ET BON), ne la cherchez pas sur le blog...

Arrivée à Soissons le samedi soir, j'avais rendez-vous avec Nathalie (Cuisiner... Tout simplement) à la gare à 19h.
A cette occasion, j'ai fait connaissance avec deux sympathiques blogueuses: Agnès (La cuisine de la Quérencia) et Marie (Une affaire de goût) que j'ai véhiculées jusqu'à leur hôtel et le lycée hôtelier où avait lieu le salon
Cité scolaire le Corbusier. Ce fut également l'occasion de rencontrer Mercotte pour la première fois.

Entre détours, papotages et demi-tours (vous vous rappelez les filles, cette impasse avec une tête de mort ???), nous avons enfin réussi à trouver chacune notre hôtel et à enfin nous rendre à la soirée de gala du salon.
Je dis "enfin" car la soirée était déjà bien entamée... Dommage...


Je me suis rattrapée en dégustant d'excellentes huitres (je crois que ce sont les meilleures que j'ai jamais mangées) et du boeuf grillé proposés par Bord Bia, l'un des sponsors du salon.
Il y avait plein de petits mets préparés par les étudiants du lycée et présentés dans de la vaisselle en bois recyclable. C'était excellent.

Je trouve qu'il est un peu intimidant de voir "en vrai" des gens que l'on connait depuis longtemps par blogs interposés. Pas évident de les reconnaître du premier coup, pas évident non plus de pouvoir parler avec tous ceux que l'on aimerait rencontrer.
On virevolte, on passe d'une conversation à l'autre et finalement on voit beaucoup de monde mais pas très longtemps à chaque fois...
En tous cas je suis ravie d'avoir revu ma copine Philo ainsi que l'adorable duo Clémence/Myriam ou la charmante et talentueuse Sandrine. Je suis également ravie, même si cela fut parfois bref, d'avoir enfin rencontré Philou, Trinidad, Guylaine, Fidji, Isabelle... Et tant d'autres...

Au cours de cette soirée, j'ai réussi à "paparazzer" l'insaisissable organisateur Chef Damien, cachée derrière une plante verte...
Mais je crois qu'il ma repérée... Chut...

Un peu crevée par la route et par nos détours dans Soissons, je suis allée me coucher assez tôt pour être en forme pour le lendemain... Jour de ma démo... Comment ça j'étais stressée ?? Oui, un peu....

Dimanche, réveil difficile....
Tour des hôtels pour récupérer Nathalie, Agnès et Marie puis direction le lycée hotelier.

La salle d'accueil ressemblait à une salle de presse car plusieurs personnes bloguaient ou écrivaient des articles sur leurs portables....

Nous avons commencé la matinée (bien entamée tout de même) par une dégustation de confitures des Jardins de Marie et de Roquefort Papillon (le nec plus ultra des roqueforts) avec un confit d'ananas: délicieux !!
Je vous recommande l'étonnante confiture de foin (oui ! Il n'y a pas d'erreur de frappe).

Nous avons ensuite assisté à un atelier super intéressant de Lesieur où nous avons appris entre autres à faire une mayonnaise sans jaune d'oeuf (avec le blanc).


Quelques ateliers, quelques échanges toujours passionnants....


Agnès et Benoit Molin.

Nathalie

Un détour dans la cuisine pour rencontrer l'adorable Apolina qui nous a concocté (et nous a fait goûter généreusement) ses petits plats indiens délicieux prévus pour le déjeuner.



Après le déjeuner buffet, ce fut le tour de mon atelier...

J'ai cuisiné un excellent morceau de gigot d'agneau irlandais roulé au pesto. Une recette simplissime mais délicieuse, je vous la recommande !



... Ainsi que quelques petites verrines aux châtaignes:



... Accompagnées de quelques croquants aux amandes que j'avais pris soin d'apporter avec moi:



La fin de l'après-midi est passée très vite, il fut rapidement temps de partir... Retour à la vie normale.

J'ai une pensée émue pour notre regrettée "kamikaze de la spatule" Diane (click), partie trop tôt et présente dans nos coeurs durant tout ce weekend.

J'ai aussi eu l'heureuse occasion d'échanger quelques propos culinaires avec Benoît Molin, un monsieur vraiment très sympathique et parrain du salon.

J'allais oublier de vous le dire mais nous avons eu la chance d'être pris en photos par un super professionnel: Monsieur
Paolo della Corte.
J'ai hâte de voir le résultat de son travail.

Merci aux étudiants du lycée hotellier de Soissons présents tout le weekend
entre intendance, accueil et service et sans qui les démonstrations culinaires n'auraient pas été si réussies (association ADELHYS).

Merci également aux sponsors qui nous ont permis de déguster des produits succulents et merci aux partenaires institutionnels.

Enfin un immense merci à Chef Damien et son équipe de choc 750 grammes.
Tourbillonnant et virevoltant durant ces deux jours, ils ont été parfaits !

Vivement l'année prochaine.... Cette fois ci je viens dès le début car j'ai envie de voir beaucoup plus de démonstrations culinaires et d'avoir le temps de parler avec plus de monde !

A bientôt.

PS: Merci à Agnès de m'avoir donné l'autorisation d'utiliser et publier ses photos dans ce billet.

PS (bis): si vous voulez lire d'autres billets sur le salon, c'est ICI !


Repost 0
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 22:00
Une recette "dédicace" pour vous parler du deuxième Salon du blog culinaire qui aura lieu à Soissons le weekend prochain !

J'ai la chance et le grand honneur de faire une démonstration culinaire à cette occasion.
En cliquant sur l'image ci-dessous vous accéderez au site du salon et au programme des festivités...

Vivement le weekend prochain !


En tant que participante, j'ai gentiment reçu des haricots de Soissons secs à partir desquels je vous ai proposé une recette de  Délice aux haricots de Soissons et aux gésiers confits ainsi qu'un petit pot de crème de haricots de Soissons aux noix que je n'avais pas encore eu le temps d'utiliser.
Cette crème est fabriquée artisanalement par Marie Maryns des "Jardins de Marie", pour voir son site vous pouvez cliquer ICI.

Cette crème est délicieuse et étonnante, elle a un goût de châtaignes... Et ceux qui me connaissent savent bien que je suis atteinte de "châtaignite" aigue, alors cette crème ne pouvait que me plaire !

J'en ai profité pour essayer de la crème de soja spéciale "chantilly" (voir photo) trouvée dans mon magasin bio.

La recette est bonne telle quelle mais pourrait être accompagnée d'un coulis acidulé au citron par exemple.

Voici la recette en photo:


Temps de préparation: 45 minutes
Temps de cuisson: 15 minutes + 10 minutes


Ingrédients pour 4 personnes:
-2 poires williams
-50 cl d'eau
-90 g de sucre
-1 cuil à café de grains de poivre Sichuan
-2 cuil à soupe de vinaigre de Xérès ("al moscatel" pour moi)
-150 g de crème de soja spéciale chantilly bien froide
-2 bonnes cuillères à café de crème de Haricots de Soissons (ou de crème de châtaignes)
-3 feuilles de pâte filo
-20 g de beurre demi-sel
-1 cuil. à café d'extrait de vanille
-Gruet de cacao (fèves de cacao torréfiées)
-4 feuilles de verveine citron pour la décoration

Recette:
1) Faire bouillir dans une casserole: l'eau, le sucre, le vinaigre et le poivre Sichuan.
2) Peler les poires, les couper en deux et les évider. Les faire cuire dans le sirop au poivre pendant 15 minutes à petits bouillons. Les égoutter et les laisser refroidir.
3) Monter en chantilly la crème de soja et ajouter la crème de haricots à la fin. Mélanger délicatement.
4) Superposer les feuilles filo et couper des bandes de 1,5 à 2 cm de largeur. Perforer les bandes de petits trous à l'aide d'une perforatrice de bureau. Enrouler 3 bandes superposées autour d'un cercle de 8 cm de diamètres garnis de papier sulfurisé (pour faire tenir les bandes en cercle vous pouvez utiliser une trombone). Recommencer l'opération avec trois autres cercles. Badigeonner les bandes d'un mélange de beurre fondu et d'extrait de vanille et cuire au four à 180°C pendant 10 minutes. Sortir du four et réserver.
5) Dresser chaque assiette: couper en lamelles une demi-poire et la disposer en éventail ; disposer un cercle de pâte filo debout ; dresser quelques points de crème de soja à la crème de haricots à l'aide d'une poche à douille ; saupoudrer quelques grains de gruet de cacao et décorer d'un feuille de verveine citronnée.
 

 

 

   Poire-au-sirop-sichuan-et-creme-de-haricots-de-Soissons.pdf Poire-au-sirop-sichuan-et-creme-de-haricots-de-Soissons.pdf

 



Repost 0
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 13:00
Dans la saga des tiramisu, après le Tiramisu aux nectarines et au sablé des oliviers
voici le petit dernier, parfumé au safran...

Comme la dernière fois, j'ai fait moi même le sablé parceque franchement c'est meilleur !

(Rassurez-vous il n'y a pas de piment dans le tiramisu, c'est juste pour la photo)

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 10 minutes

Temps d’attente : 2 heures

 

Ingrédients :

 

-160 g de mascarpone

-40 g de sucre glace

-2 oeufs

-1 ou 2 mangues mûres

Pour le sablé:

-100 g de farine bise (semi-complète) biologique

-50 g de beurre demi-sel froid

-50 g de cassonade

-1 ou 2 dose(s) de safran


Recette :

 

1) Préchauffer le four à 180°C (th. 6).

Préparer le sablé:

Verser dans un saladier la farine bise, la cassonade, le safran et le beurre bien froid en petits dés. Sabler du bout des doigts pendant quelques minutes jusqu'à ce que les ingrédients soient bien répartis. Cuire la pâte, bien étalée sur une plaque à pâtisserie pendant 10 minutes à 180°C (th. 6). Sortir du four et réserver.


2) Peler la mangue, couper la chair en petits dés et la faire cuire à feu très doux dans une casserole antiadhésive. Laisser refroidir.

 

4) Préparer la crème :

Battre ensemble le mascarpone, le sucre glace et les jaunes des oeufs. Battre les blancs d'oeufs en neige et les incorporer délicatement à l'appareil précédent.

 

4) Dresser les verrines en alternant une couche de sablé, un couche de mangues et une couche de crème. Terminer par une pointe de safran pour la décoration.


5) Réserver au réfrigérateur pendant au moins 2 heures avant de déguster.

 

 

  Tiramisu-mangue-safran.pdf Tiramisu-mangue-safran.pdf

 



Repost 0

Contacter l'auteur

  Pour m'écrire cliquez ici !

Il y a    gourmand(s) sur ce blog
 

Rechercher

Index des recettes

Index

Archives

Partenariats

LORD2.png

 



Inoule en ce moment...

 

6a00d83454134769e2014e88413566970d-320wi.gif
Ma participation au livre "Apéro dînatoire" de la collection 750g de plaisir:

 

  ~~~~~~~~~~~~

Mon interview par Chef Damien sur 750 g:
 

Mes livres

9782737282621.gif

 



 

Communautés