Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 décembre 2007 1 10 /12 /décembre /2007 23:07

Vous vous demandez ce que cela signifie hein ?

En fait je viens juste de me mettre au Laotien et je teste mon accent sur la blogosphère !!!

Je plaisante, en fait cela veut dire mot pour mot "Dessert de riz cuit" dans cette langue.

J'en ai gouté récemment et je voulais absolument essayer d'en faire car j'ai adoré.

Il s'agit de riz gluant cuit au lait de coco sucré avec un morceau de banane ou de mangue ou des haricots noirs en purée... Le tout est enroulé bien serré dans un morceau de feuille de bananier puis cuit à la vapeur.

[Ouvrez la parenthèse] Un gros sens interdit pour Mamina qui n'aime ni le lait de coco, ni la banane... Hihi !!! [Fermer la parenthèse]

On laisse refroidir avant de déguster. Et on se retient d'en manger un deuxième quand le premier est terminé... Hmmm !!

Le riz gluant et les feuilles de bananier coupées se trouvent dans les épiceries asiatiques (les feuilles se congèlent s'il vous en reste). Normalement ce riz se fait tremper dans l'eau une douzaine d'heures avant de pouvoir le faire cuire. Comme je l'ignorais au moment où j'ai essayé de faire le dessert, je n'ai pas fait tremper et pourtant j'ai obtenu la même texture que celle du "vrai" dessert asiatique que j'avais gouté... Mystère... On peut aussi utiliser des brisures de riz gluant pour un dessert plus "amalgamé".

Voici une photo après cuisson (pas très avenante mais ne vous y fiez pas, c'est un délice !!). La banane est cachée, elle se trouve au milieu du riz... Le vert de la feuille de bananier a coloré le riz sous l'effet de la vapeur.

Khanôm Khao Thôm

Temps de cuisson: 1h30

Temps d'attente: 3 heures

Ingrédients pour 8 Khanôm Khao Thôm:

  • 360 g de riz gluant

  • 1 boite de lait de coco (400 g)

  • 150 g d'eau

  • Un peu de sel (exhausteur de goût)

  • 100 g de sucre roux

  • 2 bananes bien mûres

  • Feuilles de bananier bien lavées

Recette:

  1. Cuire le riz avec le lait de coco, l'eau et le sel pendant 20 mn à 30 mn dans une risottière électrique ou alors à feu doux dans une casserole anti-adhésive et en couvrant. Le riz est cuit lorsque tout le liquide est absorbé.

  2. Laisser un peu refroidir, ajouter le sucre et bien mélanger.

  3. Laver les feuilles de bananier, les couper en grands rectangles.

  4. Peler les bananes. Couper en deux dans le sens de la largeur puis en deux dans le sens de la longueur pour obtenir quatre morceaux par banane.

  5. Superposer deux rectangles et déposer un peu de riz au centre, un morceau de banane, recouvrir d'un peu de riz et refermer la feuille de banane dessus en serrant bien. Attacher avec de la ficelle de cuisine.

    Préparation de Khanôm Khao Thôm

  6. Cuire à la vapeur pendant 1 heure. Laisser refroidir puis réserver au réfrigérateur au moins deux heures avant de déguster.

Photo_004_2

Cliquer_ici_pour_imprimer_la_recette

Repost 0
31 décembre 2006 7 31 /12 /décembre /2006 00:00

Première recette de l'année: elle m'a été révélée par ma collègue asiatique (secret de fabrication ancestral !!!).
C'est un dessert délicieux pour qui aime le manioc et la noix de coco.
J'adore ces petites bouchées originales qui ont l'avantage de ne contenir ni lait ni gluten (je pense aux personnes allergiques même si je ne connais personne qui le soit) !

Bouchées au manioc et noix de coco

Ingrédients:

  • 1 racine de manioc d'environ 500 g (en épicerie asiatique)
  • 110 g de sucre semoule
  • 200 ml de lait de coco
  • 1 grosse pincée de sel
  • 700 g de chair de coco fraîche rapée (en épicerie asiatique sous forme surgelée)

Recette:

ManiocEplucher le manioc à l'économe, le couper en morceaux et le raper finement (j'utilise le robot pour gagner du temps).

Dans un saladier mélanger le manioc rapé, le lait de coco, le sel et le sucre.

Cuire pendant 30 mn à la vapeur (soit avec un couscoussier, soit avec une risottière munie d'un étage "cuisson vapeur"). Si vous avez un couscoussier dont le diamètre est suffisamment large, vous pouvez mettre le mélange dans un moule à manquer et placer directement le moule dans le couscoussier (en mettant des petites "cales" sous le moule pour que la vapeur circule bien). Comme j'ai une risottière dont le diamètre n'est pas très large, j'utilise des petites barquettes aluminium jetables pour cuire le manioc en plusieurs fois (deux petites barquettes à la fois).

Attention la préparation gonfle un peu à la cuisson, il faut remplir le moule au deux tiers maximum.

Quand c'est cuit (texture de pudding), laisser refroidir, démouler, découper en petites bouchées et rouler dans la noix de coco fraîche.

Déguster à température ambiante mais conserver au réfrigérateur pendant à peu près 4 jours.

LIEN VERS LA RECETTE SOUS VOX

Repost 0

Contacter l'auteur

  Pour m'écrire cliquez ici !

Il y a    gourmand(s) sur ce blog
 

Rechercher

Index des recettes

Index

Archives

Partenariats

LORD2.png

 



Inoule en ce moment...

 

6a00d83454134769e2014e88413566970d-320wi.gif
Ma participation au livre "Apéro dînatoire" de la collection 750g de plaisir:

 

  ~~~~~~~~~~~~

Mon interview par Chef Damien sur 750 g:
 

Mes livres

9782737282621.gif

 



 

Communautés